Les femmes rondes.

Les rondes.

Chroniques publiée en 2008 dans un magazine français.


Pour ma part, à la base je ne regarde pas si une fille, une femme est ronde ou pas ... bein non, désolé, pas au départ ! La première chose à laquelle je prête attention, c'est sa personnalité.

Il s'avère que les rondes sont beaucoup plus naturelle et beaucoup moins maniérée que beaucoup du style top model.
Comme il a été dit, elles en ont si souvent bavé, à commencer à l'école, qu'elles ont passé beaucoup de temps isolée, à développer, consciemment ou pas, une sensibilité accrue.
J'aime cette sensibilité. De plus je connais peu de ronde vraiment sotte.

La sensualité ensuite, bien sur c'est important. La forte poitrine déjà (un psy dirait que pour les hommes ça remonte à l'enfance, le sein maternel, d'où l'attirance).
C'est vrai que les rondes ont un côté rassurant, maternelles.
Entre leurs bras on se sent comme un enfant, protégé par un amour, une tendresse sans limite.
Mais tout se paye et il faut savoir que les rondes ont besoin d'avoir le retour, elles ont si souvent manqué d'amour, de respect dans leur vie.
Alors un homme qui leurs donnerait déjà ces deux élément ....

Mais une ronde ce n'est pas seulement un corps, c'est une émotivité, une sensibilité souvent à fleur de peau aussi !

Bien sur beaucoup cherchent à plaire, quitte à se dévoiler, dévoiler leurs charmes à tout va. Il ne me semble pas que ce soit la bonne méthode, elle vont attirer des hommes qui verront le corps, le charnel, le fantasme, mais pas l'âme, pas la femme.

Ce que j'aime chez la ronde c'est qu'on trouve souvent chez elles la jovialité, l'amour de la vie, la passion. Ce qui est plus rarement le cas chez les bimbos qui doivent sans cesse surveiller leurs ligne et parfois de manière obsédante. Jusqu'au TOC des fois.

Il y a souvent derrière la ronde, une lutte, un combat pour s'accepter, arriver à trouver l'accord entre l'enveloppe et ce qui est à l'intérieur.
D'autant qu'elle à rarement choisit d'être ronde.
C'est parfois héréditaire, parfois la thyroïdes, la naissance d'enfants, ou bien d'autres raisons.
Il y a aussi les luttes quotidiennes, face au regard des autres, regards de moqueries ou de mépris des imbéciles . Pour trouver des vêtements à sa taille, une place assise correct dans les lieux public, pour trouver un amoureux qui ne voit pas à travers elle qu'un fantasme.
Mais quand elle parvient à trouver un accord entre les deux, alors elle peut être une femme passionnante, pleine de joie de vivre, de bonne humeur. Mais derrière ça il y a beaucoup de larmes, généralement dissimulés.
C'est en généralement alors des femmes de paroles, pour qui l'amitié est une chose précieuse (elles ont tellement manquée de ce rejet de jugement).
Elles ont tellement connu le genre de reflexion de gens qu'elles considérait comme des ami (es)

" elle est marrante la grosse, mais je ne voudrais me montrer avec elle et encore moins la présenter comme ma copine aux copains", la honte ! La sauter ça va, mais discrètement, que personne ne sache !"

Alors quand elle trouve un ami, un vrai, elle se battrait bec et ongle pour cette amitié.

La ronde est avant tout une femme comme les autres.

Voilà quelques raisons pour lesquelles je les apprécie. Et vous ?

Claude  Cotard

 

Copyright Claude Cotard2008

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site