Guipy

un Parisien dynamise le village.

Parisien

Didier Léger a quitté Paris pour reprendre le café-épicerie de Guipy, dans la Nièvre.
En reprenant il y a un an le café de Guipy, Didier Léger a redonné vie au dernier commerce du village.
A la campagne, de nombreux petits commerces ferment leurs portes. C'est ce qui est arrivé au café de Guipy, village nivernais de 250 habitants. Mais Didier Léger est arrivé de Paris il y a un an pour racheter le commerce, et relancer le dernier lieu de vie du village. Il en a fait un café-restaurant-épicerie qui ne désemplit pas.

Des concerts et des soirées à thèmes sont régulièrement organisés : les clients viennent d'un peu partout pour passer la soirée dans le "coin de campagne" de Didier Léger. Certains habitent des villages voisins, où tous les commerces ont disparu. Le "coin de campagne" fait café, boulangerie, épicerie, et depuis peu, restaurant ! Un établissement de ce type qui ouvre loin des grandes villes, c'est assez rare pour être soutenu, et récompensé. En juin dernier, Didier Léger a remporté un concours régional dans la catégorie dynamisme rural. En septembre, il retournera à Paris pour décrocher, peut-être, le titre national.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×